Background Image

Guy de Maupassant

Peu de Mansonniens savent que Guy de Maupassant s’est plu au décor champêtre des berges du Parc et du petit bras de Seine. En août 1880, il s’installe avec son ami Léon Fontaine au 38 quai de Seine (aujourd’hui 102) à Sartrouville, chez Maman Levanneur. De leurs fenêtres au second étage, ils aperçoivent les berges du Parc de Maisons. Chaque jour, ils partent pour de longues promenades en yole, tantôt descendant la Seine vers Herblay, tantôt la remontant à la rame vers Le Pecq.

Maupassant et Fontaine reviennent en avril 1881 pour trois mois, puis une dernière fois en mars-avril 1882. Cette année-là, ils abandonnent Sartrouville pour Croissy. Se souvenant de ses promenades le long des berges de Maisons-Laffitte, Guy de Maupassant y a placé deux de ses contes. Le premier, Essai d’amour, huitième chronique des Dimanches d’un bourgeois de Paris fut publié en 1880. Le second conte, intitulé L’âne, fut publié pour la première fois le 15 juillet 1883 dans le journal Le Gaulois. Comme souvent dans les contes de Guy de Maupassant, la bêtise et la cruauté humaine ne sont jamais très loin.

 

Découvrez l’article « Chronique Historique : Sur les pas des écrivains » de Jacques BARREAU, publié dans « Vivre à Maisons-Laffitte » (n°117  juillet-août 2012).

})(jQuery)